AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rappel : Chaque RP doit faire au minimum 1000 caractères (espaces non-compris).

Partagez | .
 

 La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninja
Ninja
Kanamori Mahan
Réputation : 30
Messages : 17

Informations
Métier:

MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Sam 14 Sep 2013 - 22:31


    Depuis mon engagement au sein de l'armée de Nocta, l'un de mes objectifs - outre le fait d'atteindre le zéro absolu - était de devenir une Ombre de Nocta. Tout comme son nom l'indique, les possibilités d'y entrer sont connus que par certains. En ce qui me concerne, je ne connaissais pas les critères de recrutement et je pense que je ne le serais jamais même en questionnant une personne faisant partie de cette unité. Ce qui me tentait bien dans ce grade que je convoitais tant, c'est la discrétion et le secret que le grade contient. Être une Ombre, c'était être reconnu par les siens, avoir un certain degré de responsabilité et surtout avoir l'honneur d'avoir accès aux documents classés secret défense. Rien que de penser à cela, j'aivais des frissons et quelques palpitations !

    A l'intérieur de Nocta, me baladant aux alentours du Palais du Général - poste que j'oubliais pour le moment, le général actuel étant largement à la hauteur de nos espérences - je regardais les différents bâtiments de l'armée : en l'occurence le Quartier Général des Ombres, et le terrain de l'armée. A quelques minutes de marches de ces deux artères de Nocta, il y avait la Place de la Mémoire : une Place, comme son nom l'indique, à la mémoire des membres de l'armée ayant perdu la vie en mission... Parfois je me rendais là bas et je regardais les stèles afin de leur rendre hommage : qu'ils fassent parti de mes proches ou non - pour moi, nous étions tous des engagés, nous méritions tous de finir sur cette stèle à recevoir les hommages de nos semblables.

    L'air curieux, je ne réfléchis pas une seconde de plus : j'entreprenais désormais une marche décidée en direction du Quartier Général des Ombres de Nocta... Mon coeur battait de plus en plus fort tandis que mes pas se montrèrent plus hésitant. Ma main se dirigeait maintenant vers la poignée - je tremblotais à l'idée de pénétrer le bâtiment des officiers... Mais mon courage reprit le dessus et le claquement de la porte résonna dans un long couloir sombre illuminé uniquement par quelques lumières laissant une ambiance tamisée. L'atmosphère était pesant : digne du QG ! Un sourire relativement discet arbora mon visage tandis que je continuais de m'enfoncer dans la pénombre.

    Pour être honnête, je ne savais pas si j'avais le droit de trainer par ici : après tout, je n'étais qu'à la recherche d'une Ombre pouvant répondre à mes questions - en aucun cas je ne recherchais le conflit, ce n'était pas mon but surtout si je souhaitais intégrer leur équipe... Une porte se dressait à ma droite : devais-je prendre le risque de l'ouvrir au risque de me retrouver nez à nez avec une Ombre qui n'aura aucune pitié à me jeter du QG ? Là aussi, mon courage et ma motivation était bien trop présente. Aussi, je l'ouvrai en restant méfiant. De toute évidence, il s'agissait d'un bureau ! Si c'était bien le cas, et si quelqu'un était présent, le fait que je ne toque pas avant d'entrer pouvait être frustrant... Je glissais à l'intérieur et refermai la porte lentement derrière moi - l'atmosphère était encore plus pesante, plus lourde que précédemment...

    Le silence était glaciale allant jusqu'à me faire croire que j'étais seul en ces lieux. Mais comme tout humain normalement constitué, je n'avais pu m'empêcher de questionner le vide dans l'espoir d'avoir une réponse d'une tierce personne...

    • Est-ce qu'il y a quelqu'un ?

    Un écho... Je commencais réellement à croire que j'étais seul dans cette pièce... Il était inutile de s'attarder davantage : s'il y avait quelqu'un en ces lieux, nul doute que celle-ci m'aurait fait savoir sa présence. Je me retournai, toujours prudent... Il était temps de mettre fin à cette folie et de sortir d'ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Ombre
Kosui Gabriel
Réputation : 43
Messages : 33

Informations
Métier: Explorateur

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Dim 15 Sep 2013 - 16:55


    Le QG des Ombres… Comme son nom l'indique, on y trouve plein d'ombre, dans les deux sens du terme. Pouvoir tuer quelqu'un de sang-froid implique avoir une part de noirceur dans son âme. Peut-être que ces ténèbres sont représentés par le niveau de luminosité du bâtiment ? Un entraînement, une incitation au côté obscur de l'âme ? Pour ma part, l'humanité m'avait suffisamment prouvé sa stupidité pour que je n'aie plus pitié d'elle. Et puis, ces lieux me rappelaient des souvenirs. Pas vraiment bons, certes. Mais ce sont mes souvenirs. Une époque de prisonnier, dans la noirceur des sous-sols d'Aeris, l'ancienne Lumia. A une différence près : ici je n'ai pas de chaînes entravant mes mouvements. Machinalement, je regardais mes poignets. Non, plus rien de cette époque, mise à part cette marque sur mon front.

    Quel était mon but déjà ? Abolir le système de noblesse d'Aeris, ou de Lumia à présent. Alors pourquoi suis-je à Nocta ? Car j'avais beau être un noble, je suis considéré comme un criminel à présent. Et en tant que tel, je n'ai pas droit à la parole. Ainsi, s'ils n'écoutent pas un habitant de Lumia, peut-être daigneront-ils tendre l'oreille vers un haut placé de Nocta ? Et si la manière douce ne fonctionne pas, il me restera la manière forte, avec mon bâton placé juste à côté de moi. Voilà pourquoi je suis à Nocta, voilà pourquoi je me suis hissé jusqu'au rang d'Ombre malgré les contraintes dues à mes origines. J'avais atteint mon but, dans Nocta. J'étais connu et reconnu. Il ne me restait plus qu'à étendre mon influence par-delà les frontières…

    Mais l'on me tira de mes rêveries. Le on représentant le bruit, celui de pas. Des pas trop bruyants pour appartenir à une Ombre. Peut-être le Général, pour faire savoir sa venue ? Non, on remarquerait une démarche plus autoritaire, plus sûre. Un assassin ? Mais nous sommes la capitale des meurtriers… Peut-être encore quelqu'un qui n'apprécie guère l'idée qu'un originaire d'Aeris soit si bien placé à Nocta ? Peut-être… Mais il n'y avait qu'une seule façon de le savoir. Aussi, alors que la poignet de la porte s'abaissait, je me dissimulais dans l'un des recoins de la pièce déjà bien sombre.  

    Un homme pénétra dans cette salle qui m'était dédiée. Un homme que je ne reconnus pas, il ne faisait donc pas parti des Ombres. Mais son visage ne me disait rien… Je savais néanmoins une chose : il n'avait rien à faire ici. Et c'était tout ce qui importait, pour le moment. Ainsi, discrètement, je quittais ma cachette pour me positionner derrière l'inconnu qui allait quitter cette pièce. Je posais la partie épaisse de mon arme sur son épaule, les contours tranchants se présentant à sa joue, sans pour autant le blesser, pour le moment. Mais cela le dissuadera sans doute d'agir imprudemment.

    " Il y a quelqu'un… Mais ce quelqu'un a la permission d'être ici, contrairement à toi. "

    Trop grande confiance en soi ? Le sous-estimais-je ? Toujours est-il que j'ôtais l'arme, enlevant un poids de ses épaules, dans le sens que vous voulez. Le bâton se posa à mes côtés, la partie épaisse vers le haut. Ici, tu es dans ma maison, sur mon terrain de jeu, je n'ai pas peur. De toute façon, pourquoi aurais-je peur ? Je n'ai plus rien à perdre, et ce depuis bien longtemps.

    " Je pense que c'est à l'intrus de se présenter le premier, surtout s'il omet de frapper avant d'entrer… Et s'il pouvait également indiquer les raisons de sa présence ici, je lui en serais gré… "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja
Ninja
Kanamori Mahan
Réputation : 30
Messages : 17

Informations
Métier:

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Dim 15 Sep 2013 - 20:57


    La raison m'avait gagnée. Je n'avais rien à faire ici, et c'est la raison pour laquelle j'avais décidé de rebrousser chemin. Après avoir inconsciemment demandé si quelqu'un était présent, j'avais enfin agit et m'étais retourné dans le but de sortir de cette pièce aux allures qui ne rassuraient que très peu. Malheureusement, il était déjà trop tard. Quelque chose se posa sur mon épaule : ma musculature me permettait de supporter la charge mais celle-ci s'avérait tout de même pesante. Pour pimenter le tout, une lame s'était délicatement posé au niveau de ma joue près à me trancher celle-ci. C'est alors qu'une voix retentit derrière moi m'informant que quelqu'un était présent mais que celui-ci avait la permission d'être ici : plus aucun doute, il s'agissait d'une Ombre de Nocta. Pour la première fois, j'en rencontrais un mais dans des circonstances plutôt désavantageuses pour moi.

    L'Ombre ôta l'arme de mon épaule abaissant la lourdeur de l'atmosphère et libérant mes mouvements d'un poids qui me paralysait. La voix surgit à nouveau précisant qu'il était à l'intru de se présenter surtout quand celui-ci n'avait eut la politesse de frapper avant d'entrer. Il demanda aussi les raisons de ma présence en ces lieux : qu'allais-je bien pouvoir répondre à ça ? Par simple curiosité ? J'allais passer pour un idiot, déjà que je venais de passer pour un faiblard... Il n'était pas question de réitérer une telle humiliation !

    Par pur réflexe, je passais mon avant bras rapidement au niveau de ma joue. Une sensation fantôme de saignement que j'avais vite fait disparaitre en constatant qu'aucune blessure n'était à déclarer. Je me retournais enfin faisant place à une personne dont la majorité du corps était assombri par une épaisse obscurité. Je me redressais, digne d'un ninja que je suis, et lui faisait face sans montrer la moindre once de peur. Il était dans son élément, mais j'avais la certitude d'être un bon ninja digne du rang d'Ombre. Je me râclais la gorge et toussotai rapidement avant de prendre la parole.


    • Je ne suis qu'un Ninja de Nocta. Mon ambition quant à devenir Ombre m'a poussé à entrer en ces lieux sans permission. Le dénominatif "intrus" est donc le bienvenue, mais je suis tout de même l'un des vôtres.

    En effet, malgré le fait qu'un rang nous différencie dans la hiérarchie, je ne restais pas moins l'un de ses confrères et méritais tout de même un traitement de faveur. Avec ce genre de phrase je tentais de dédramatiser les choses et défendre mon cas qui était - avouons le - mal parti.


    • Malgré les circonstances, la politesse m'oblige à me présenter à l'un de mes supérieurs. En l'occurrence, je suis Kanamori Mahan. Comme dit précédemment, je souhaiterais devenir Ombre. Mais il me manque certaines informations. A défaut de les trouver, je suis venu les chercher.

    Avec un air légèrement ironique pouvant titiller la froideur de mon interlocuteur, j'allais le questionner sur le statut que je convoitais tant...


    • Seriez-vous en mesure de me répondre, Ombre de Nocta ?

    La pénombre dans laquelle nous étions plonger m'empêchait de le distinguer correctement. Si la lumière avait été plus présente, peut-être aurais-je pu le reconnaitre et savoir à qui j'avais à faire... Mais rappelons-le, il était dans son élément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Ombre
Kosui Gabriel
Réputation : 43
Messages : 33

Informations
Métier: Explorateur

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Lun 16 Sep 2013 - 8:33


    Oh oh, il venait de passer le test avec brio. Du moins, je parle d'un test, mais il n'y avait pas de bons résultats, juste des informations. On dit que le corps a son propre langage. Ainsi, en observant ses réactions, on peut en apprendre bien plus sur la personne qu'au travers des mots. Dans ce cas-ci, après avoir récupéré mon arme, j'attendais de voir s'il oserait se tourner vers le possible prédateur, ou s'il resterait paralysé par la peur. En même temps, l'environnement prêtait bien à la seconde option. Mais l'inconnu me fit face. Pour ma part, j'étais chez moi, mes yeux étaient habitués à cette pénombre depuis bien longtemps, et je distinguais tous les traits du jeune homme avec facilité. Dans son regard, je ne voyais pas la peur. Inconscient ? Trop sûr de lui ? Il semblait porter la détermination des jeunes gens. Une détermination qui aboutit bien souvent à un grand malheur, notamment le jour où l'on doit faire face à son impuissance. Un jour, tu connaîtras ça. Un jour…

    Mais concentrons nous plutôt sur le présent. Ne t'inquiète pas pour ta joue, je ne t'ai rien fait. Du moins, pour l'instant. Alors comme ça, il s'agissait d'un Ninja ? En effet, nous sommes donc dans le même camp, servant dans la même armée et servant le même Général. S'il s'agit d'un Ninja, et non d'un simple Soldat, c'est qu'il a su montrer certaines aptitudes. Il était également doué d'un certain sens de l'humour. La politesse l'oblige à se présenter ? La politesse ne veut-elle pas non plus que l'on toque ?

    " Kanamori Mahan… "

    Un nom me rappelant quelque chose… Laissant mon interlocuteur là où il se trouve, et posant mon bâton contre le bureau, je fis le tour du mobilier pour me pencher sur une pile de dossier. L'un portait le nom de l'inconnu, que j'ouvris aussitôt. Voilà pourquoi il me disait quelque chose. Comme nous devons former les nouveaux groupes de choc, répartir les bataillons entre les Ombres, nous avions pour mission d'étudier chaque cas. Le travail le plus lassant du métier. Heureusement pour moi, j'avais une excellente mémoire. Aussi, je connaissais la date de son enrôlement dans l'armée, ses aptitudes physiques, sa faculté spéciale concernant la glace, … Tout ça, sans même l'avoir rencontré une seule fois. Je relaissais tomber les papiers sur le bureau, son nom bien visible afin qu'il sache qu'il n'est pas entièrement inconnu à mes yeux.

    Alors comme ça, le Ninja souhaitait devenir une Ombre ? L'ambition et la fougue de la jeunesse, sans doute. Quoique, que puis-je en dire, moi qui occupe ce rang ? Je refis le tour du bureau pour faire face à mon interlocuteur, laissant toujours le bâton à côté de moi, contre le mobilier. J'adressais un sourire au prétendant au titre d'Ombre.

    " Et bien, la méthode la plus rapide est de plaire aux yeux du Général. Que ce soit par ses aptitudes, son activité au sein de la ville, l'aide qu'il apporte à ses concitoyens, … Mais qu'une Ombre parle en sa faveur lors d'une réunion est déjà un bon poids dans la balance, bien que cela ne suffise pas… Et nous sommes justement entrain de former les équipes. "

    Sauf que pénétrer dans mon bureau sans annoncer sa venue au préalable ne lui fait pas vraiment marquer beaucoup de points. Et les pots de vin ne marcheront pas, du moins pas avec moi. Une Ombre doit être une personne à qui l'on peut se fier, à qui l'on peut confier sa vie, et non pas quelqu'un de bonne famille ou qui possède une petite fortune. Si je souhaite combattre le système de noblesse de Lumia, ce n'est pas pour en instaurer un ici. Le fait d'être reconnu pour ses aptitudes me convient, car tous partent du même point de départ. En effet, de ce point de vu, tous les bébés sont égaux. Je retournais derrière mon bureau, m'y installant cette fois et rangeant le dossier du Ninja dans la pile des non reçus, car c'est sans doute ce qui va se passer, non ?

    " Je comprendrais tout à fait qu'un aspirant ambitieux comme toi aille voir dans un autre bureau à présent, en toquant cette fois pour gagner les premiers points de respect… Ou je me trompe sur ton compte, Kanamori Mahan ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja
Ninja
Kanamori Mahan
Réputation : 30
Messages : 17

Informations
Métier:

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Lun 16 Sep 2013 - 23:02


    « Kanamori Mahan »… Ces mots représentant mon identité résonnèrent dans la pénombre ayant l’effet de me glacer le sang. L’Ombre de Nocta – que ce soit volontaire ou non – savait parfaitement mettre la pression à ses interlocuteurs. Ou peut-être était-ce moi qui étais facilement intimidé par ce genre d’individu ? Quoi qu’il en soit, je n’étais pas du genre à me laisser faire : intimidé ou non. Aussi, je me déplaçai rapidement vers le bureau où le dossier fut jeté lourdement. De mon index et de mon majeur, j’écartai délicatement les quelques papiers afin d’avoir un visuel sur la paperasse. Il s’agissait d’un dossier me concernant moi et mes quelques exploits en mission et ailleurs. Un sourire se dessina sur mon visage fier de ce que j’avais accompli jusqu’ici, mais envieux de mon partenaire qui était parvenu à ma place au but que je m’étais fixé…

    Un de mes yeux se jeta dans le coin droit : l’arme qui fut posé jadis sur mon épaule me provoquant une sensation de glas se trouvait juste à mes côtés. Elle semblait lourde… L’Ombre devait s’être entrainé une paire d’année pour maitriser une telle arme ! Mon admiration envers lui malgré la froideur dont il faisait preuve à mon égard ne cessait d’augmenter de minute en minute. Elle grimpa d’autant plus en flèche lorsque celui-ci cita les points à remplir pour que je parvienne à prendre un échelon dans la hiérarchie. Pour résumer, soit je devais plaire au Général avec ma bouille d’adolescent, soit qu’une Ombre pistonne le Ninja… Pour être honnête, je comptais sur la deuxième option à défaut d’avoir pu rencontrer le Général pour le moment. Mais c’était avant le drame, bien entendu ! Mon interlocuteur fit le tour du bureau, reprit le dossier et le mis dans un endroit que je pouvais très distinctement apercevoir : la pile des non reçus.

    Mes yeux s’écarquillèrent : avais-je échoué si près du but ? Ma mâchoire se serra, mes poings se refermaient sur eux même, mes muscles se contractèrent… Une goutte de sueur longea ma tempe tandis que les vaisseaux sanguins de mes globes oculaires devinrent de plus en plus rouges de sang ! J’étais terriblement déçu et extrêmement énervé… La colère avait envahit mon esprit et je me devais de reprendre mes esprits pour répondre à l’Ombre qui attendait très certainement une réponse. Ce n’est qu’après quelques secondes d’énervement passager que je réussis tant bien que mal à reprendre le contrôle ! Je stoppais net toute contractions et me décontractais rapidement… Je fis face à l’Ombre montrant ma fierté…


    • Ombre de Nocta, je ne peux pas vous empêcher de me mettre dans ce que vous appelez vulgairement la « pile des non reçus ». Mais sachez que malgré ça, j’arriverais à grimper et devenir ce que vous êtes devenu. Si ce n’est pas par le moyen conventionnel, ce sera par un autre moyen. En aucun cas je me permets l’échec, sachez le !

    Tandis que j’étais plus proche de mon interlocuteur, j’aperçus quelque chose sur son front… Tout cela semblait être une cicatrice et jusqu’à preuve du contraire : une seule avait ce genre de distinction. Je détournais l’air de rien et me dirigeais vers la sortie… Mais avant de prendre la porte, je me retournais et le fixais droit dans les yeux, sûr de moi et fier de la réplique que j’avais préparé mentalement.


    • Après tout, Gabriel, si un criminel a réussi à le devenir, je pense que plus rien ne pourra retenir ma réussite, n’est-ce pas ?

    Je jouais un coup relativement compliqué… S’il était du genre impulsif, il se pouvait clairement que je perde la vie dans le bureau d’une Ombre sans que personne ne se soucie de mon sort : tout cela passerait clairement inaperçu… Un frisson me parcouru tout le corps à l’idée de me confronter à ce genre d’individu… Ce n’était pas bien ! Il ne fallait pas que je laisse transparaitre la moindre émotion, surtout ce genre de sentiment… Ce coup de poker m’excitait au plus haut point… J’avais soif, soif de combat ! Mais il fallait que je me calme, la progression devait se faire petit à petit : je ne devais pas précipiter les choses, mais c’était si bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Ombre
Kosui Gabriel
Réputation : 43
Messages : 33

Informations
Métier: Explorateur

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Mar 17 Sep 2013 - 11:13


    Mais c'est qu'il a du cran le petit. Ou qu'il est suicidaire, au choix. Dans les deux cas, la fin peut s'avérer être identique. A moins que ce ne soit une impulsion ? Un coup de tête ? Une perte de sang-froid ? Quoique, pour un manque de contrôle, il sut plutôt bien se contrôler. Néanmoins, j'avais remarqué tous ces détails qu'arborait son corps. Tous ces muscles en constante palpitation. Mes mains sur mes jambes, j'étais prêt à riposter en cas d'attaque. Les molécules d'eau s'agitaient déjà autour de moi. Prend garde l'homme glace, ne sous-estime pas un mage d'eau, surtout s'il est chez lui. Ici, c'est mon terrain de jeu, mon terrain de chasse.

    Cependant, je n'eus nul besoin d'arriver à de telles extrémités. Il parvint sans mal à retrouver son calme. Tant mieux pour lui, car je ne craignais pas grand-chose en comparaison. Soit je gagne, et il disparait de la circulation sans laisser de trace. Soit il gagne, mais vu qu'il n'a rien à faire au QG des Ombres, l'enquête aura tôt fait de remonter jusqu'à lui, et sa carrière prendra alors brutalement fin.

    Pourtant, il avait beau ne pas m'avoir attaqué physiquement, il le fit verbalement. Où était la politesse ? Elle s'était envolée, encore une fois. Il employa mon prénom alors que je ne m'étais pas présenté… Sans doute avait-il dû voir la marque. Désolé, mais je ne pouvais laisser passer ça. Tu ne t'en tireras pas si facilement ! Mon poing frappa le bureau, tandis que devant le jeune homme, deux minces filets d'eau apparurent verticalement. Très vite suivis par d'autres, horizontalement cette fois, afin de former une sorte de grille devant la porte. Evidemment, il n'y avait rien de suffisamment solide pour l'empêcher de fuir, c'était plus pour le message que j'avais fait cela, pour qu'il comprenne que j'avais encore quelque chose à dire.

    " Détrompe-toi. Cela ne fait que prouver une chose : le chemin que j'ai dû parcourir pour en arriver là fut long, très long… "

    Me levant de mon fauteuil, je fis une énième fois le tour du bureau. Mais je restais tourné vers le mobilier, le dos vers le Ninja. Je faisais face à mon arme, un bâton que je caressais du bout des doigts.

    " De plus, comment peut-on parler de criminel, si l'on ne connait pas le crime ? Le bon, le mauvais, tout est affaire de point de vu. "

    Empoignant l'arme, je me tournais enfin face à Mahan, le perçant de mon regard.

    " Récemment, tu as tué un assassin près d'Eterna… Cette action ne fait pas de toi un justicier, mais juste un assassin plus doué. Le meurtre n'est-il pas un crime en soi ? Auquel cas, tu es toi aussi un criminel… "

    Oui, il a fait cela car il a obtenu l'ordre de le faire. Mais si je lui demandais de se jeter du haut d'une falaise, le ferait-il sans même y réfléchir à deux fois ? Avoir obéi n'est pas une excuse, nous sommes tous responsables de nos choix, de nos actes. J'approchais lentement la partie la plus imposante du bâton, du visage du Ninja.

    " Si l'on adopte ce point de vu, qui se souciera du devenir d'un criminel tel que toi ? "

    On dit qu'en chaque être repose une partie mauvaise, et une dose de bonté. Nos actes font que l'on penche plus d'un côté que de l'autre. J'aime à dire qu'en chacun de nous se trouve une part de criminel, et une part de bon samaritain. L'arme effleura une nouvelle fois la joue du jeune homme, mais toujours sans le blesser.

    " Peut-être devrais-je renommer le nom de la pile… "

    Je laissais un léger instant de silence, le temps qu'il emmagasine la nouvelle information et que son imagination puisse voguer comme il le souhaite.

    " Peut-être devrais-je te prendre à l'essai… "

    Mon regard chercha un sourire, une sensation de joie sur le visage du jeune homme. Tu penses probablement que ton coup de poker a marché ? Sache déjà que c'était très dangereux, et que tu as de la chance d'être tombé sur moi. Je connais des Ombres qui t'auraient tué pour bien moins que cela. Mais je ne suis pas un cœur tendre non plus, car voici la raison de mon changement d'avis :

    " Mais je ne ferais cela qu'uniquement pour te prouver que tu n'es pas à la hauteur. Tu es encore jeune, et tu joues trop avec ta vie. Il te reste encore beaucoup à apprendre… Et je t'enseignerais surtout tes limites, jusqu'à ce que la fougue de ta jeunesse disparaisse… "

    Toujours lentement, je retirais l'arme sans le toucher. Le gardant en main, le bâton se dressait à côté de moi.

    " Vas-tu tenter ta chance ici, ou dans un autre bureau ? "

    Au final, je sus parfaitement contrôler mes émotions. Il m'en fallait plus que ça pour que je cède. Cependant, il vaudrait mieux pour toi que tu ne continues pas sur cette lancée, que tu ne cherches pas le sujet à ne surtout pas aborder. Du moins, il ne s'agit là que d'un conseil d'ami. Cette scène de fausse perte de sang-froid était là pour observer ta réaction. Au moins, tu ne t'es pas enfui à mon approche, c'est déjà ça. Il ne manque plus que ta réponse pour sceller ton destin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja
Ninja
Kanamori Mahan
Réputation : 30
Messages : 17

Informations
Métier:

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Mer 18 Sep 2013 - 0:18


    Après avoir provoqué l’Ombre, j’allais sortir du bureau dans lequel je m’étais introduit. Je m’arrêtais net lorsqu’une sorte de grille se dressa en face de moi bloquant la porte que j’allais ouvrir… Cette grille était faite d’une eau modelé à la guise de mon interlocuteur. D’un sourire, j’introduis mon doigt à l’intérieur de cette eau qui se gela instantanément laissant une barrière plus solide, plus à même de retenir un homme d’une évacuation. Je me retournai alors en direction de Gabriel et le laissait parler. Contrairement à avant, il s’avérait plus bavard : avais-je touché une partie de sa fierté en touchant un point sensible quant au criminel qu’il était ? C’est ce que je pensais mais le discours qu’il tint été tout autre. J’écoutais attentivement, buvant la moindre de ses paroles vu qu’il jouissait de beaucoup plus d’expérience que moi.

    Alors qu’il me parlait, il reprit son arme qu’il remit d’une vitesse qui me dépassait au niveau de mon épaule, la lame touchant l’autre joue cette fois-ci. Il avait décidé de me montrer une partie de son potentiel, alors pourquoi allais-je me retenir, sachant que je n’avais même pas besoin de bouger ? Je me concentrais rapidement tout en écoutant mon partenaire. La température ambiante chuta d’un coup : l’aura que je dégageais été glaciale au point de faire descendre le mercure… La pièce était plus froide qu’auparavant, et un sourire arborait mon visage. Le dialogue continuait de plus belle et Gabriel finit par une suggestion : peut-être devrait-il me prendre à l’essai ?

    Continuant de jouer de mon énergie vitale pour faire chuter la température qui devait commencer à avoisiner quelques degrés Celsius, je regardais droit dans les yeux l’Ombre, avec toute la dignité dont je pouvais faire preuve, fier de voir qu’il était possible qu’il change d’avis. Il précisa que s’il souhaitait me prendre à l’essai, c’était dans l’unique but de me prouver que devenir Ombre nécessite plus d’entrainement que je ne le pensais et que j’étais encore loin de le devenir… J’étais heureux qu’il dise ça, cela voulait dire qu’il me sous estimait et je ne pouvais que l’impressionner. L’arme désormais retirée de ma joue, je ne sentais aucune sensation fantôme, ma peau trop froide par la température du bureau qui frôlait maintenant le zéro…


    • Je suis ravi d’une telle proposition, Gabriel. Tu souhaites m’enseigner mes limites et me prouver que je suis encore à un fossé du poste que je convoite tant ? Et bien je serais curieux de voir comment tu vas t’y prendre…

    Je me dirigeai en direction d’un mur proche pour m’adosser à celui-ci. La température recommençait à grimper… La porte bloquait par la grille modelé par Gabriel avait été gelé par mes soins précédemment… Un petit coup de mon index la fit briser de mille éclats laissant une issue possible. Devais-je lui rappeler de quoi était composée la glace que je contrôle ? Non, je n’allais le provoquer à nouveau, je n’étais pas sur mon terrain de prédilection… Maintenant que nos évaluations respectives étaient terminées, il était temps de passer dans le vif du sujet qui était l’essai…


    • Bref, il est temps de parler de ce qui nous intéresse tout les deux… J’accepte l’idée d’être prit à l’essai. Ainsi, je pourrais constater de moi-même les limites qui me sont propres, et la différence de niveau entre un Ninja de Nocta, et une Ombre de cette même capitale. Cela dit, je ne peux que te proposer de remettre ça à une prochaine fois, je pense que nous avons tout deux des choses à faire… Proposes moi le jour et l’endroit qui te convient, et je serais présent… Prêt à te montrer l’étendu de mon savoir !

    Je lui avais réservé une petite surprise : je me dirigeai vers le coin de son bureau et apposai la paume droite sur le recoin de celui-ci. Une aura bleutée apparut sous ma main que je retirai au bout de quelques secondes. Un flocon de neige cristallisée par la glace se trouvait désormais à ce même endroit.


    • N’imagine pas à un quelconque cadeau de remerciement. Ce flocon de glace n’est autre qu’un symbole. A toi de déterminer de quel type de symbole il s’agit… Pour ma part, tout a déjà été pensé…

    En effet, ce geste que j’avais à son égard était d’une sorte de rituel personnel. Une sorte de contrat reliant les deux personnalités… Comment allait réagir mon interlocuteur à la suite de cette générosité dont j’avais fait preuve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombre
Ombre
Kosui Gabriel
Réputation : 43
Messages : 33

Informations
Métier: Explorateur

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Mer 18 Sep 2013 - 10:46


    Bien… Mais je n'irais pas encore jusqu'à très bien, car il est trop tôt pour cela. Le Ninja avait choisi d'observer son agresseur, attendant qu'il fasse le premier pas, se préparant dans le cas où il faudrait réagir. Du moins, je suppose que le changement subit de température n'était pas dû au hasard. Sinon, le hasard est plus doué que je ne le pensais. M'enfin, il en faudra plus pour m'avoir. Une chaleur négative aurait eu bien plus de succès. Pourquoi ? Tout simplement car il n'y avait pas de chauffage en prison. Que la tenue du prisonnier est plus légère que celle que je porte. Que l'hiver sans feu est rude. Dans le cas présent, un frisson me parcourut l'échine. Effet de fantômes du passé remontant à la surface, ou véritablement de la température ambiante ? Nul ne le sait…

    Comme je ne fis rien de plus, il en fut de même de son côté. Un précepte que je connaissais pour en avoir écrit les lignes : laisse l'ennemi faire le premier pas, tu feras le dernier. Mais je n'appréciais guère la destruction de ma belle grille. Quoiqu'elle n'était là qu'à titre décoratif, pour donner davantage de poids à mes paroles.

    Et voici sa réponse : il accepta ma proposition. Pour le meilleur, comme pour le pire. Parviens à me séduire, et je mentionnerais ton nom lors d'une prochaine réunion. Mais tu n'as pas choisi l'Ombre le plus sympathique pour cela. Regretteras-tu ton choix, un jour ? Si toute fois, tu seras toujours en état de regretter quoique ce soit. Les missions des Ombres sont bien plus risquées que celles des Ninjas, et tu en auras un aperçu très bientôt…

    Oh, un présent. Quelle délicate intention. Une petite œuvre d'art… Et bien, si tu souhaites quelque chose en retour, mon cadeau sera d'un tout autre goût. En effet, la main tendue, les molécules d'eau se mirent à converger vers ma paume. En se condensant, une figure commença à prendre forme. Peu à peu, une dague d'eau sous pression finit par apparaître. Pour ceux qui suivent ma carrière, il s'agissait de ma signature. Lorsque j'accomplissais une quête, je laissais toujours une telle dague derrière moi, comme pour signaler que j'étais passé par là. Ainsi, cette arme prouve un lien avec ma personne. En plus de cela, elle pourrait peut-être bien t'être utile… Qui sait ?

    " A présent, il ne te reste plus qu'à me prouver que tu es à la hauteur, jeune Ninja… "

    Voilà l'entretien terminé, je n'avais plus rien à dire. Etait-ce dans ce but qu'il avait pénétré dans le QG des Ombres ? Je l'ignore. D'ailleurs, je ne comprenais pas pourquoi un jeune homme comme lui souhaite autant devenir une Ombre, et mise même sa vie sur un coup de poker pour essayer d'en ébranler un. Avant qu'il ne quitte la pièce, il me fallait savoir.

    " Attends… Pourquoi souhaites-tu devenir une Ombre de Nocta ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninja
Ninja
Kanamori Mahan
Réputation : 30
Messages : 17

Informations
Métier:

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel] Jeu 19 Sep 2013 - 20:00


    J’étais debout, face à lui. Notre conversation s’éternisait tandis que je lui avais laissé un flocon de glace sur le recoin de son bureau. Un petit présent que je lui avais minutieusement confectionné comme une sorte de contrat qui nous unissait. Ce n’était là qu’un symbole mais pour moi, c’était une chose très importante. En contrepartie de ma générosité, il décida de faire de même. Dans la paume de sa main apparut une dague faite entièrement d’eau sous pression qu’il me tendait. Que devais-je faire ? Une curiosité sans pareille m’envahit : je ne savais pas si je devais la prendre ou si je devais la lui laisser… Après tout, je m’étais déjà introduit dans un endroit dans lequel je n’avais pas lieu d’être, aussi je m’approchai et pris l’arme par le manche. C’était une sensation bizarre… Une sensation que je ne pouvais pas décrire : c’était à vivre pour le savoir.

    Je m’inclinais légèrement en guise de respect – malgré tout je m’adressais à mon supérieur hiérarchique, je m’étais introduit par effraction dans son bureau, c’en était déjà assez. Puis il était temps pour moi de rebrousser chemin après une entrevue des plus intéressantes et enrichissantes que je n’oublierais pas de si tôt. Aux abords de la sortie, il m’interpella une dernière fois… Il me demanda pourquoi je souhaitais devenir une Ombre de Nocta… Je ne me retournais pas, je restais le dos tourné à Gabriel. Je restais silencieux quelques secondes réfléchissant à quoi lui répondre : devais-je lister mes motivations ou rester mystérieux ? La seconde option pouvait titiller sa curiosité… J’inclinais mon visage légèrement sur la gauche avant de lui répondre, un sourire aux lèvres.


    • Chacun à ses raisons pour devenir Ombre. Le plus important n’est-il pas juste de remplir l’objectif fixé ? Je ne sais pas pour toi, mais pour ma part, c’est comme ça que je fonctionne.


    Je quittais enfin l’atmosphère lourde – qui s’était un peu plus apaisé comparé à auparavant – et je me trouvais maintenant dans un couloir sombre : ce même couloir m’ayant accueillit précédemment. Ce frisson ayant parcouru l’entièreté de mon corps à l’entrée, fut le même à la sortie… Cet air me laissa immobile quelques secondes… Les Ombres avaient quand même du cran pour pénétrer dans ces locaux avec une indifférence des plus totales : était-ce un critère de sélection ? Ou encore une sorte d’entrainement continu ? Je le saurais que lorsque j’arriverais à ce poste…


    • En tout cas Gabriel, je ne peux qu’admirer ton parcours et la volonté que tu as pu avoir pour arriver à ton objectif. Je suis curieux de savoir quelles ont été tes motivations, mais nous aurons probablement l’occasion d’en reparler !


    La dague d’eau qu’il m’avait confiée se retrouva maintenant dans une sorte d’étui fait à l’instant par mes soins. Ce même étui que je mis dans une petite sacoche que j’avais constamment sur moi. Enfin, je me retournais vers Gabriel, et lui fis un petit signe de main en guise de salue. Il était temps que notre conversation s’arrête et de vaquer chacun à ses occupations… Un Ninja a peut-être un planning moins chargé qu’une Ombre, mais nous n’étions pas non plus à nous la couler douce toute la journée. C’est sur ces dernières paroles que je repris une marche nonchalante dans le couloir du QG qui menait à la sortie : avec des étoiles dans les yeux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel]

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un vilain défaut [PV Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)
» La curiosité est un bien vilain défaut - Pandora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eterna RPG :: ROYAUME D'ETERNA :: NOCTA :: QG des Ombres-